Changements climatiques, COP 21… et moi dans tout ça ?

Changements climatiques, COP 21, c’est bon on est au point ? On peut passer à la question qui dérange ? Que faire face à tout ça ?

Chaque année, la tenue d’une COP est une bonne occasion pour sensibiliser les citoyens dans leur vie quotidienne sur les questions environnementales.  Car oui, il est bien beau de fustiger nos dirigeants en disant qu’ils ne font rien, mais nous à notre échelle nous n'aurions pas notre part de responsabilité par hasard?...  Voici quelques pistes pour réduire votre empreinte écologique et apporter vous aussi, votre pierre à l’édifice.

 

Mode de vie et bilan carbone

On appelle communément le "Bilan Carbone" d'une personne l'ensemble des émissions de GES générées par les produits (de leur conception à leur vente) ou les services qu'elle consomme. Ce calcul permet d'évaluer (plus ou moins précisément en fonction des méthodes), les émissions de GES dûes aux modes de vie et donc d'identifier les points sur lesquels il serait possible d'agir (de s'améliorer ?).

Vous voulez calculer le votre? Voici deux sites pour le faire:

Il est donc POSSIBLE d'agir, au quotidien, pour limiter son empreinte carbone (et oui plus d'excuses il va falloir s'y mettre).

 

Voici quelques pistes de réflexions SMERGY :

Qualité vs. quantité : êtes-vous prêt(e) à relever le défi SMERGY ?

Une consommation SMERGY consisterait à s'efforcer de voir " à travers " les produits que vous achetez en pensant leur impact environnemental global : c'est à dire les effets qu'ils occasionnent sur la nature sur toute la durée de leur cycle de vie. Hum ?

Le cycle de vie d'un produit, c'est l'ensemble des étapes qu'il traverse au cours de son existence, depuis l'extraction des matières premières qui vont le composer jusqu'à sa fin de vie.

Il suffit donc de se poser quelques questions avant vos achats la première étant: "en ai-je vraiment besoin ?" Une fois assuré de la nécessité de votre achat (allé ne boudez pas!) d'autres questions interviennent: "dans quel pays ce produit a-t-il été conçu ?", "Combien de km a-t-il dû parcourir pour arriver jusqu’à moi ?", "Quelles matières premières a-t-on utilisé pour le concevoir ?"

Bien entendu il n'est pas toujours facile d'y voir clair, pour vous aider rendez-vous sur le site de l'ADEME: http://www.ademe.fr/guides-fiches-pratiques à la rubrique "Mes achats". Quelques guides pratiques très pédagogiques pourront vous aiguilliers...

Voici quelques  pistes SMERGY qui devraient vous aider à consommer moins cher et plus vert:

  • Achetez des vêtements seconde main dans des friperies ou des vides dressings. Les plus : c’est bon pour votre portefeuille, vous ne risquez pas d’être habillé(e) pareil que votre voisin de palier, vous y trouverez tout un tas de petits trésors seconde-main qui sont déjà chargés d’une histoire (c’est pas beau ça ?).
  • Investissez dans des équipements qui durent plus longtemps. Les plus : payer plus cher certains équipements s’avère souvent rentable si on adopte une stratégie de long terme car bien souvent le prix apporte un gage de durabilité. Avez-vous déjà entendu parler de l’obsolescence programmée. Quelques pistes de consommation durable : fairphone, réseau Envie

Plus de matières grises dans nos assiettes

 

 

 

La réflexion sur le cycle de vie d’un produit est également valable pour la nourriture qui se retrouve dans nos assiettes. Eh oui une grande quantité d’énergie et de matière première est utilisée pour produire ces aliments qui font la joie de vos petites papilles.

Voici quelques pistes pour vous aider à consommer plus « vert » sans vous ruiner :

  • Pourquoi ne pas vous inscrire dans une AMAP (Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne)? Vous pourrez ainsi récupérer chaque semaine votre panier de fruits et légumes de saison, locaux (et même BIO en fonction de votre AMAP), faire des rencontres dans votre quartier et tout ça à un moindre coût.
  • Et si vous déclariez la guerre aux emballages et au jetable ? Double avantage : des sacs de courses moins lourds à transporter, des poubelles allégées et des matières premières conservées ! Cette petite vidéo devrait vous aider à comprendre l'intérêt de la démarche:

Faites la chasse au gaspillage alimentaire. Le saviez-vous ? Selon France Nature Environnement, chaque Français jetterait 20 kilos d'aliments chaque année, ce qui représente 1.2 million de tonnes de nourriture qui finissent à la poubelle. En pensant à congeler et mieux conserver vos aliments, il est possible d'agir facilement pour limiter ce gaspillage. Si ce sujet vous touche : allez jeter un coup d'œil au mouvement Discosoupe!

 

Plus de douceur dans nos déplacements

Nos modes de déplacement au quotidien (pour aller au travail, en vacances,…) génèrent une quantité importante de GES. Loin d’imaginer un monde dans lequel nous serions tous assignés à résidences pour sauver mère nature, pourquoi ne pas imaginer de nouveaux modes de déplacement, plus doux pour la planète ?

Source: http://www.iwillride.org/wp-content/uploads/2015/10/traffic.gif 

Voici quelques pistes de réflexion :

  • Avez-vous déjà pensé à faire du covoiturage pour partir en vacances/ en weekend ? Les plus : vous pourrez faire de belles rencontres tout en faisant de belles économies !
  • Et si vous vous mettiez au vélo pour vos déplacements quotidiens en ville ? Plus besoin d’aller à la salle de sport, de l’air dans vos poumons et bien souvent un gain de temps (et d'argent!)! http://velorution.org/

 

Moins de watts dans nos apparts

Et puisqu’un article SMERGY n’est jamais vraiment SMERGY sans économies d’énergies, n’oublions pas qu’une faible empreinte carbone passe aussi et surtout par une réduction de sa consommation d’énergie à la maison. Rendez-vous sur le SMERGYmètre et sur le dossier « la recherche d’appartement » pour continuer la chasse aux watts !