Un Noël éco-responsable

Des steaks de tofu à la place de la dinde rôtie? Des bons sentiments à la place des cadeaux ? Autre chose ? Quand Noël approche, même le meilleur des chasseurs de gaspi baisse la garde: pendant les semaines qui précèdent la fête, des montagnes de cadeaux s’entassent, des tonnes de beurre sont consommées dans les tas de gâteaux qui s’accumulent et les lumières de Noël illuminent nos soirées et nos nuits. Pourtant, même à cette période nous devons prêter attention au climat. Cela n’implique pas nécessairement de mettre un terme à ces traditions auxquelles on tient quand même un peu. Grâce à nos conseils avisés, vous pourrez économiser pas mal de CO2 pendant ces périodes d’allégresse et d’allez la graisse !

Choisissez des cadeaux éco responsables

Votre famille et vos amis apprécieront bien plus le temps que vous pourrez leur consacrer plutôt que tous les cadeaux dernier cri que vous pourrez leur dégoter. Vous avez quand même envie d‘acheter quelque chose ? Vous pouvez peut-être jeter un œil aux vitrines des magasins d’occasion, le vintage c’est tendance ! Et les marchés aux puces et les sites d’enchères, on peut y dénicher tout plein de choses  inutiles et merveilleuses, à des prix souvent imbattables. Et pour les emballages, faites preuve d’imagination : un bout de journal ou des pages de magazine feront le même effet que du papier cadeau (voire bien plus si votre imagination est débordante, voire bien moins si vous choisissez d’emballer le cadeau de votre papi frontiste avec des pages de l’Huma, quoique ça peut colorer un peu la soirée…). Vous allez ainsi pouvoir économiser des ressources et de l’argent et en sus, vous paraîtrez créatif auprès de votre entourage, l’aura de l’artiste ! D’autres idées d’éco-cadeaux ici, , ici, et puis là aussi ! Pensez à aller chiner chez les petits libraires du coin. Et si vous avez un petit groupe de copains motivés, vous pouvez même monter votre propre marché de Noël ! Y’a plus qu’à se spécialiser dans la pâte à sel ! Pour vous montrer que c’est pas une idée sortie du chapeau, un lien vers une initiative de ce type.

Soyez attentif à votre propre liste

Soyez critique concernant vos propres cadeaux : avez-vous vraiment besoin de toutes ces choses ? Rappelez-vous que pour produire, transporter, emballer, vendre et puis en fin de vie pour retraiter ou recycler, une grosse quantité de CO2 est en jeu. Votre vieux smartphone fonctionne encore ? Vous avez vraiment besoin du modèle dernier cri ? A la place, demandez plutôt des ampoules dernier cri, ou, si votre frigo est tombé en rade, un nouveau frigo A+++++, en +++ d’avoir un impact sur les émissions de CO2, ça en aura un sur votre portefeuille et là l’impact sera sur le long terme !

Cuisine de Noël éco-responsable

Les gâteaux de Noël on ne peut pas y couper mais pourquoi ne pas innover en la matière ? Choisissez des produits bio et locaux et pensez à ne pas préchauffer le four, voire idée « incredible » à arrêter la cuisson 10 minutes avant la fin ! Et pour finir, pour épatater les convives et apporter un peu d’originalité, n’hésitez pas à piocher des idées dans le livret de recettes du concours « Le climat dans nos assiettes » organisé à Lyon. Le concept : concocter un menu qui prend soin du climat, des papilles et du porte-monnaie. Entre la « Truite casse noisettes en robe verte sur son lit de rechta » et la « Mousse de Potimarron sur son lit croustillant » si vous trouvez pas votre bonheur !

Et une ambiance éco-responsable, comment ça marche ?

Achetez des ampoules LED pour vos illuminations de Noël ! Cela vaut vraiment le coup de remplacer vos vieilles ampoules par des ampoules LED. Vous pourrez faire jusqu’à 80% d’économies. C’est ce qu’a fait la Ville de Lyon pour sa célèbre fête des Lumières, ce qui a permis, pour l’édition 2013, de fortement limiter la consommation d’électricité

N’oubliez pas non plus d’éteindre les illuminations la nuit. Et pourquoi ne pas utiliser des bougies, niveau ambiance, c’est chaleureux. Enfin, pour le sapin, essayez de privilégier des sapins français. On n’en est pas au niveau de nos voisins suisses qui ont appliqué le label FSC aux sapins mais ça va venir.

S’en retourner dans ses contrées à pied

La plupart d’entre vous vont probablement retourner chez papa maman pour Noël. Le top du top c’est d’y aller en train, mais avez-vous été suffisamment organisés pour que cela ne grève pas votre budget ? En d’autres termes, vous vous êtes-vous pointés sur le site de la SNCF pile poil à l’ouverture des ventes et vous êtes-vous jetés sur les places les moins chères avant qu’elles ne disparaissent ? Faire des économies d’énergie et d’argent, c’est avant tout de l’organisation !