Ils sont SMERGY!!

Avec les conseils de SMERGY vous pouvez économiser de l'énergie, de l'argent et du CO2 facilement !  La preuve ! Vous trouverez sur cette page des témoignages d’utilisatrices et utilisateurs du SMERGYmètre désireux de partager leurs derniers éco-gestes avec vous.

Cliquez sur les flèches de la photo pour connaitre les conseils de nos héros ordinaires des économies d’énergie !  

Romain

Age: 25 ans

Profession: étudiant en géographie et employé quart temps chez Décathlon

Mon dernier éco-geste énergie: "Depuis qu’une amie m’a expliqué qu’elle n’avait que des ampoules basse consommation chez elle, je me suis renseigné et quand j’ai pris conscience de la différence de consommation, j’ai décidé de franchir le pas moi aussi ! J’ai commencé par faire un petit diagnostic en recherchant les ampoules les plus énergivores et je les ai remplacé progressivement par des ampoules fluocompactes ou des LED. Cela représente un petit investissement mais je sais que je vais voir la différence sur mes factures d'électricité..!

Pour ce qui est de ma consommation d'eau, j'utilise toujours une bassine remplie d'eau chaude et de produit vaisselle lorsque je fais ma vaisselle, ce qui me permet d'économiser de l'eau et du produit vaisselle!!! J'ai découvert grâce au SMERGYmètre que ce geste me permettait d'économiser 150 kWh/an ce qui correspond à environ 8 €/an. "

Paul-Jean

Age : 25 ans

Profession : service civique dans une association

Mon dernier éco-geste énergie : "Chez moi, mon frigo est placé à côté de la fenêtre. Et alors, me direz-vous ? Eh bien, je l'entendais souvent ronronner pour produire du froid, en particulier le matin quand les rayons du soleil traversent la fenêtre. J'ai donc eu l'idée de l'éloigner du mur pour que la grille arrière qui chauffe puisse "respirer" et j'ai mis un rideau que je tire le matin, suffisamment occultant pour ménager mon frigo mais pas trop non plus, afin de profiter de la lumière au petit déjeuner.
Ça me permet de faire des économies d'électricité (90 kWh/an et environ 12 €/an d'après le SMERGYmètre) mais aussi d'allonger la durée de vie du frigo, et ça c'est Smergy !"

 

 

Laura

Age: 26 ans

Profession: chargée de projet développement durable

Mon dernier éco-geste énergie: "Pour moi, économiser l’énergie passe par de simples habitudes comme le fait de mettre un pull, un gilet, un poncho, ou même un tricot Damart (pardon je plaisante là) pour pouvoir baisser de quelques degrés le chauffage chez moi. Mieux habillée, je ne ressens pas la différence, je suis bien "cocoonée" et j'ai l'impression de faire un geste pour la planète...

J'économise aussi quelques watts en utilisant différemment mon ordinateur: pas de recharge inutile, mise en veille systématique et diminution de la luminosité lorsque je regarde un film!"

 

Marine

Age : 26 ans

Profession : à la recherche d’un emploi

Mon dernier éco-geste énergie: "Le soir, en me couchant, je pense toujours à baisser (voir éteindre quand il ne fait pas trop froid) le chauffage dans ma chambre. J'ai remarqué que je dors beaucoup mieux dans une pièce moins chauffée, et équipée d'une bonne couette je n'ai pas froid! J'économise donc de l'énergie en chauffant moins ma chambre et je dors comme un bébé! En faisant le test sur le SMERGYmètre, j'ai réalisé que baisser la température seulement dans ma chambre me faisait économiser  54 kWh/an soit 7 €/an. C'est un bon début!"

Mélissa

Age : 26 ans

Profession : Chargée de projet

Mon dernier éco-geste énergie : "Ma journée est ponctuée d’égo-gestes, ils sont tellement ancrés dans mes habitudes que je ne m’en rends même plus compte. Le dernier éco-geste que j’ai adopté c’est celui de débrancher mon chargeur quand mon téléphone n’est plus en charge. Vous saviez qu’il continue de consommer de l’énergie électrique si on le laisse sur la prise, même sans s’en servir ? Aussi, je n’achète que des ampoules à basse consommation. J'ai découvert grâce au SMERGYmètre qu'en changeant 5 ampoules (de 50 watts à 10 watts) j'économise 269 kWh/an soit 35 €/an. Ce n'est pas négligeable!!

En hiver, si je peux enfiler un gros pull plutôt que d’augmenter le chauffage d’un ou deux degrés, je le fais ! Ces éco-gestes sont très simples mais j’aime croire qu’ils font la différence."

Mailys

Age : 26 ans

Profession : gérante d’un salon de thé 

Mon dernier éco-geste énergie : "Cela va vous paraitre futile mais je ne fais jamais couler l'eau sur ma brosse à dent avant d'y poser le dentifrice...Double bénéfice : non seulement les dentistes conseillent de se brosser directement les dents sans rincer la brosse à dent avant ou après la pose du dentifrice, car cela rend le brossage plus efficace (et rassurez-vous ça mousse quand même avec la salive), et ça économise beaucoup d'eau si on pense qu'on fait ce geste au minimum deux fois par jours, 365 jours par an…! Pensez-y…"

Romain

Age : 27 ans

Profession : professeur d’éco-gestion

Mon dernier éco-geste énergie: "Depuis quelque temps, j'ai décidé de reprendre le contrôle sur ma consommation d'électricité et de veiller à ce qu'elle ne soit pas abusive. J'ai le réflexe d'éteindre et de débrancher les appareils qui ne sont pas utilisés et/ou en veille et je fais toujours bien attention à n'allumer que les lampes qui me sont nécessaires. 

Plus largement, j'essaie de faire attention à ce que j'achète. Je préfère payer un peu plus cher pour un produit local par exemple. J'essaie le plus possible de privilégier les produits qui favorisent les producteurs locaux et les circuits courts.

Pour moi, ces habitudes, avant même de vouloir protéger l'environnent, sont surtout des réflexes. Il n'y a pas besoin d'être le plus écolo du monde pour prendre conscience que de petits gestes du quotidien sont utiles (surtout si de plus en plus de monde les adoptent!)."

Renan

Age : 28 ans

Profession : doctorant en Chimie

Mon dernier éco-geste énergie : "J’ai décidé de faire quelques achats pour diminuer ma consommation d’électricité chez moi. J’ai acheté plusieurs multiprises avec interrupteur pour éteindre totalement les veilles de mes appareils électriques (TV, décodeur internet, poste radio…) lorsque je dors ou que je ne suis pas chez moi. Pour ne pas débrancher mon frigo quand j’éteins ma multiprise (et oui il faut y penser!), j’en ai même acheté une spéciale qui n’éteint que trois postes sur quatre!!"

Noémie

Age : 25 ans

Profession : doctorante en droit international

Mon dernier éco-geste énergie: "Ma devise: "d’une salade, des fleurs !". J’ai pris l’habitude d’arroser les fleurs avec l’eau qui a servi à laver la salade. Double bénéfice : pas de gaspillage d’eau et joie de voir des fleurs resplendissantes devant la porte tous les jours!!!"

Julien

Age: 27 ans

Profession: juriste

Mon dernier éco-geste énergie: "Sans renoncer au confort de la vie moderne, j'ai toujours essayé de faire attention à ma consommation énergétique. J'ai d'abord commencé à toujours débrancher mon chargeur de portable une fois celui-ci chargé, et à éteindre tout appareil signalé en veille par un petit voyant lumineux inutilement gourmand en électricité. Je continue ce petit rituel au bureau en mettant quotidiennement en veille mon ordinateur quand je vais déjeuner (et je l'éteins complètement le soir avant de rentrer à la maison). Ça parait évident comme ça, mais j'entends régulièrement des collègues me raconter sans sourciller qu'ils laissent leur ordinateur allumé toute la nuit...

J'ai également franchi une étape personnelle dans ma quête de la sobriété énergétique en décidant de manger de la viande seulement lorsque je suis invité ou que je vais au restaurant. Je ne me considère pas encore comme végétarien, mais j’ai réduit drastiquement ma consommation de viande!"